16.5.07

Nicolas Sarkozy, ja comença malament? I

Alain Fienkelkraut escriu això a Le Monde :



"L'état de disgrâce
Article paru dans l'édition du
11.05.07


On ne peut pas se réclamer du
général de Gaulle et se comporter comme Silvio Berlusconi.
On ne peut pas en appeler à Michelet, à Péguy, à Malraux
et barboter dans le mauvais goût d'une quelconque
célébrité de la jet-set ou du show-biz. On ne peut pas
prononcer des odes à l'Etat impartial et inaugurer son
mandat en acceptant les très
dispendieuses faveurs d'un magnat des affaires.
Contrairement à ce qu'il avait annoncé sur un ton grave,
Nicolas Sarkozy ne s'est pas retiré du monde pour habiter
la fonction présidentielle : entre le Fouquet's, Falcon et
palace flottant, il a oublié qu'il venait d'être élu président
de la République. Il avait peut-être ses raisons que la
raison ignore.
Espérons cependant qu'il s'en souviendra, une fois de
retour sur le plancher des vaches, et qu'il saura, comme
il l'avait promis dans des discours de très haute tenue,
incarner la France. Pendant trois jours, il nous a fait honte.
Alain Finkielkraut

Això no s'escriu cada dia. I qui ho diu no és un qualsevol.

Aquestes declaracions sulfúriques les reprenen els del
Nouvel Obs aquí.
I un blogaire, al fòrum de France 5 : Ripostes, demostra
que el mateix Sarkozy tenia (el 2005) de Finkielkraut
una gran opinió que expressava en aquests termes

"Ironie de l'histoire : Nicolas Sarkozy jugeait en décembre
2005 que : "M. Finkielkraut est un intellectuel qui fait
honneur à l'intelligence française et s'il y a tant de personnes
qui le critiquent, c'est peut-être parce qu'il dit des choses justes".


No m'estranya que en l'òrbita del president Sarkozy no puguin
estar massa feliços de com s'inicia la presidència ...

Veurem con continua la cosa ...

_______________

3 comentaris:

Té la mà Maria ha dit...

si pots dona's un cop d'ull, gràcies

Sani Girona Roig ha dit...

ok.
He donat un cop d'ull al teu blog i a dues mans he escrit dos comentaris a Casa teva: un al darrer post publicat i un altre al post sobre Sade, una de les meves músiques favorites sempre i en toto lloc.

Llàstima que no tregui un CD cada any.
Gràcies per la visita

Júlia ha dit...

Molt interessant, l'enllaç. Com que aquí ens mirem, de vegades amb un excés de badoqueria, el que passa a França, caldrà anar seguint el tema, en tots els seus aspectes, com ara aquest de l'elecció d'un ministre socialista. Bon dia, Sani.